Déclaration CGT CCE SFR point 3: Transfert de l’activité de distribution de SFR vers SFD

Alors que notre direction nous explique depuis plusieurs semaines qu’il faut supprimer des emplois, alors que cette instance est actuellement consulté sur la phase 1 d’un projet qui va justement entraîner de nombreuses suppressions d’emplois dans sa phase 2, alors que la CFDT et l’UNSA ont fait le choix d’accompagner ces suppressions d’emplois et les nombreuses autres à venir, les cautionnant de fait, alors que l’entreprise a versé 2,5 milliards d’euros de dividendes cette année, la CGT vous informe, suite à la lecture de la revue de presse du jour, que SFR est l’opérateur français dont le ratio chiffre d’affaire par salarié est le plus élevé en 2015.

Autrement dit, la direction, accompagnée par ses partenaires sociaux, s’apprête à supprimer les emplois des salariés les plus productifs du secteur des télécoms…

La CGT s’oppose logiquement à ce projet destructeur d’emplois et, au vu de l’absence de vision précise quant à l’organisation cible, demande à l’instance de ne pas rendre un avis aujourd’hui sur ce projet parcellaire.