DECLARATION CGT SRR : Bilan 2015

Au terme d’une année sociale particulièrement douloureuse, la CGT dresse un constat alarmant concernant l’évolution de notre entreprise depuis son rachat.

Sources d’inquiétude et de stress permanent pour les salariés, Il est de notre devoir d’interpeller la direction sur ces différents points.

La réorganisation reste une étape difficile pour tous les salariés de la SRR.

Ces changements, qui ont profondément modifiés la structure de notre société, ont peut être apporté des résultats au niveau financier, mais au prix insupportable voire  intolérable d’un sacrifice de nos ressources humaines.

Au chapitre Social :

  • SURCHARGE DE TRAVAIL POUR LES SALARIES : Le départ d’une centaine de prestataires tous services confondus a eu pour conséquence une augmentation des objectifs individuels et collectifs entrainant inéluctablement une surcharge de travail pour les salariés.

 

Le manque d’efficacité constaté de ces prestataires, vu que le choix de ces derniers ne s’est pas fait sur leur  efficacité mais uniquement sur leur coût !!!, entraine encore une plus grosse surcharge de travail pour les salariés qui se retrouvent dans l’obligation de compenser cette inefficacité.
Le choix de prestataire unique dans certaines directions a entrainé

Un rapport hiérarchique inversé : étant le seul recours c’est le prestataire qui dicte sa loi.

 

  • DEVALORISATION DU TRAVAIL DES SALARIES : L’absence d’augmentation des salaires et la forte diminution des primes d’intéressement et de la participation face aux primes exorbitantes versées aux cadres dirigeants et aux actionnaires ne peuvent que traduire la dévalorisation du travail des salariés !
  • RISQUES PSYCHOSOCIAUX GRANDISSANTS : Une des conséquences de ces changements est que les salariés se retrouvent encore plus assujettis à des risques psychosociaux. Face à cette menace sur les salariés, la direction a fait le choix délibéré de saupoudrer quelques petites actions inadaptées, alors que suite aux différentes sollicitations des IRP, des experts leur avaient clairement préconisé les véritables actions à mener. Cela démontre encore une fois l’absence de considération du facteur humain !

 

 Au chapitre Economique :

Constat affligeant également :

  • Une dégradation de la qualité de services à tous les niveaux : les pannes sont de plus en plus nombreuses et les délais de réparation de plus en plus long !! Comment encore vouloir prétendre rester numéro 1 à ce niveau !!!

L’exemple d’un 1097 qui reste aux abonnés absents ou pire lorsque ça répond donne aux clients de fausses informations, est l’illustration flagrante de la prétention d’une qualité de service sans s’en donner les moyens !
Stratégie d’investissement au rabais : Investissement massif dans du matériel recyclé.

  • La mise en place de nouveaux Process de validation rallonge les délais de traitement et de réalisation. Les salariés passent désormais plus de temps à demander des devis, qui ne seront au final que peu validés, qu’à réaliser les projets eux-mêmes ! Et comment respecter un quelconque délai dans un projet avec une validation de devis qui se fait sur un temps prolongé voire sans fin par une direction à distance, face à l’urgence incessante de la réalisation des projets !
  • Avec une société SRR filiale à 100% de Numéricable-SFR mais piloté à 100% par une direction autre que SFR les salariés sont en perte total de repères hiérarchiques ! Pour qui et surtout avec qui

travaillons-nous?

  • Perte d’autonomie décisionnelle des salariés par une direction à distance, non imprégnée du marché réunionnais, et qui n’a fait que la sélection draconienne de certains projets malgré la nécessité, l’urgence et la priorité de certains autres projets.
  • 375 000€ d’amendes  pour SFR & Numéricable!!!!
    Voilà encore une preuve indéniable d’une société certes rentable, mais qui se refuse de payer ces factures. Les retards volontaires de paiement à près de 120 jours a pour conséquences inéluctables et désastreuses la perte de gros clients et surtout la mise à bas des petites et moyennes entreprises de la Réunion !
    Quelle crédibilité gardons-nous auprès des fournisseurs et prestataires, qui par conséquent sont de moins en moins volontaires pour travailler avec SRR et qui nous réclament rien de plus que ce qui leur est due ?

Et enfin concernant l’Image de la SRR :

  • Effet évident des actions citées dans le constat ci-dessus : l’image SFR Réunion est plus que dégradée ! Elle est désormais assimilée à celle d’un de nos concurrents avec un réseau au rabais et donc une qualité de service au rabais, en clair : un opérateur low-cost !
  • Forte Dégradation de la qualité du Service Clients, qui est la vitrine même d’une société comme la nôtre, depuis la prise en gestion du 1097 par un prestataire à l’étranger, qui a du mal à comprendre les attentes des clients réunionnais !
  • Cette nouvelle mauvaise image de la SRR a avant tout des conséquences néfastes à l’intérieur même de SRR : comment demander aux salariés d’être ambassadeurs d’une si mauvaise image !

Pour conclure,

La CGT déplore l’objectif UNIQUE de la Direction qui est de faire des économies pour les actionnaires, coute que coute, sans aucune considération des salariés.

La CGT déplore depuis le rachat de la SRR son rôle malheureux mais déterminant dans la fragilisation du tissu économique Réunionnais.

La CGT déplore le déni de la direction de l’importance immense des « 20 ans SRR » en continuant  sa politique de réduction extrême des couts jusque dans cet événement, cette convention est devenue indigne au vu de l’importance que cela représentait pour les salariés.

La CGT déplore que certains manageurs continuent d’appliquer des méthodes inacceptables de management tel que le mépris, le dénigrement.

LA CGT demande qu’au-delà des mots une véritable valorisation des salariés et une meilleure considération de l’humain, comme soit disant le prétend apporter le projet « des femmes et des hommes au cœur du projet » soit appliquée par tous nos dirigeants pour l’année 2016.

 

L’équipe CGT vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et espère sa victoire aux prochaines élections 2016.Meilleurs voeux

 

->Déclaration CGT bilan 2015 V3