Déclaration CGT au CHSCT de Marseille

C’est donc sur l’héritage d’un ancien modèle devenu ob-solète et inefficient que notre direction tente de recons-truire un nouveau projet immobilier.
En façade, la maquette semble plutôt réussie et l’édifice parait plutôt solide avec, comme ambition, un client heu-reux et épanoui au coeur du dispositif. Un chantier, sommes toutes, d’un rayonnement inégalé et attisant les jalousies des professionnels patentées du secteur.
Et puis, avant même le lancement des travaux, notre in-vestisseur principal hésite et s’interroge : « c’est que ça coûte tout ça, et puis cette main d’oeuvre française, elle n’est pas donnée ! Pour la construction, il va peut – être falloir envisager des salariés « low-cost » prestatairisés

 

Télécharger  ici