CHSCT SFR Massy du 22/09/2015 Déclaration CGT

“Information en vue d’une consultation sur le projet d’accompagnement de l’ouverture des sites d’Outre-Mer Télécom LTD à Madagascar et Maurice”

Poursuivant sa politique de réduction des coûts au détriment de l’emploi et dans la logique des propos tenus par l’actionnaire principal du groupe la semaine dernière à New York, la Direction du groupe SFR/Numéricable pousse toujours davantage les délocalisations des prestataires Français et Marocains.
Après le Portugal, le futur eldorado de la surexploitation dans la relation clientèle c’est Madagascar.
Une fois encore, la CGT dénonce avec force ces choix économiques qui ne servent que la finance.
Au delà de l’aspect économique, la CGT attire votre attention sur les risques des déplacements à Madagascar qui est une île où, en raison de l’extrême pauvreté qui y règne (pauvreté que la direction va contribuer à entretenir), les risques d’agression ne sont pas anodins.
De plus, cette île présente entre janvier et avril des risques de fortes perturbations climatiques liées aux ouragans fréquents depuis plusieurs années.
Pour la CGT, ce projet présente des risques flagrants pour la sécurité des salariés qui seraient amenés à s’y rendre dans un contexte de partage d’expérience.
La Cgt, bien que défavorable à un tel projet, demande néanmoins à la Direction d’engager toutes les mesure de sécurité s’imposant dans un tel contexte et d’en présenter l’exhaustivité devant cette instance.